La Belladone

Rien de tel qu’une petite robe pour fêter l’arrivée du printemps ! Je vous présente la Belladone de Deer and Doe. Elle est craquante à souhait !
Je cherchais un tissu à triangles pour ce petit modèle, et je suis tombée sur cette gabardine à losanges blanche et taupe. Elle a un petit côté chic des année 50. Pas trop légère, bien taillée, elle sera parfaite pour les beaux jours ! J’adore les petites poches 😉 !

IMG_6819

IMG_6810-2

Gabardine à losanges blanche et taupe, fermeture blanche et biais beige… mais je l’imagine assez bien en noir avec du biais doré…
Les explications sont très claires, on ne s’y perd pas, elle est assez facile à coudre. Pour les débutantes, on y apprend plusieurs techniques : les pinces, le biais à ourlet rapporté, la pose de la ceinture (qui n’a rien de sorcier, à par qu’il faut bien faire attention à ce que les pinces correspondent), les poches, la fermeture éclair, et l’ourlet avec parementure et points invisibles.
J’aime beaucoup la pose du biais sur l’emmanchure avant de fermer les côtés pour que celle-ci ne baille pas !

Le site : Deer and Doe
Le modèle : La Belladone

4 réflexions sur “La Belladone

  1. Ahhh…. La Belladone!!!!
    Elle est très jolie et te va très bien!!!
    C’est la robe à avoir dans son dressing: son air de petite robe sage mais qui finalement ne l’est pas tant que ça!
    Tous les tissus lui vont et elle va à toutes les morphologies!!
    Ce patron est magique!!!
    C’est LA robe qui m’a mise à la couture de vêtements!!
    Et depuis, je ne m’arrête plus!! En 2015, je n’ai acheté que 3 choses dans le commerce, le reste je l’ai cousu!!!
    Continue comme ça!!! Je sens que tu as choppé le virus!

  2. Je viens de remarquer un détail technique: tes pinces poitrines sont trop hautes.
    En fait le haut de la pince de taille doit arrivé 2 cm SOUS la pointe du sein et celle du côté doit arrivé sur le côté de la pointe du sein (je ne sais plus de combien de cm…). Cela permet au tissu de créer un « emplacement » pour la poitrine, sans la comprimer ni la laisser trop lâche.
    Je me permet de te donner l’astuce, parce que j’ai eu très souvent ce problème. Et j’ai mis un temps fou à trouver le bon équilibre.
    L’avantage avec la couture, c’est qu’on peut adapter les patrons à notre morpho!!!
    Alors, tu imagines bien que grande comme je suis, je passe mon temps à tout modifier!!
    Mais au moins j’ai des vêtements parfaitement (ou presque) à ma taille!! Et ça c’est top!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s